Cap-Sud Automobiles à Quimper Jeep Alfa Romeo

Cap-Sud Automobiles à Quimper

Retour aux actualités
L’histoire victorieuse de l’Alfa Giulia Sprint GTA

L’histoire victorieuse de l’Alfa Giulia Sprint GTA

L’Alfa Giulia Sprint GT a marqué les esprits : sa version « Alleggerita » a remporté quasiment 200 victoires  avec des pilotes officiels ou privés. Retour sur une voiture sportive qui a dominé tous ses adversaires dans les courses sur circuit ou dans les courses de côte.

Les origines de la Giulia Sprint GTA

Cette sportive a officiellement été révélée au public lors du Salon de Francfort, en 1963. Cette version avait de nombreux atouts, mais son poids ralentissait ses ambitions et ses performances.

Pour franchir un cap, les ingénieurs de l’Alfa Giulia Sprint GT ont donc mis en place une version « Alleggerita », ce qui signifie « allégée » en Français. La GT est devenue GTA, avec la perte de 155 kgs. (900 pour la version routière de la GT contre 745 pour la GTA.)

Comment atteindre un tel résultat ? Les ingénieurs d’Alfa Romeo ont remplacé une partie des tôles en acier de la carrosserie par de l’aluminium. Du plexiglass a été installé sur les vitres arrières et la lunette. L’intérieur a été épuré en équipements de sorte à faire quelques économies de poids qui ont permis à la GTA de réaliser des performances formidables pour l’époque.

Cet allégement a été associé à un moteur performant, capable d’atteindre les 115 chevaux à 6000 tours par minute. La vitesse de pointe est estimée à 185km/h, une performance exceptionnelle et rare à l’époque !

Les grands succès de l’Alfa Giulia Sprint GTA

L’Alfa Giulia Sprint GTA remporte plusieurs victoires dans divers championnats aux États-Unis et en Amérique du Sud. En Europe, ce sont les pilotes Andrea de Adamiche (1966 et 1967) et Spartaco Dini (1969) qui remportent le Challenge européen des voitures de tourisme, un championnat très prestigieux.

Dans le même temps, Ignazio Ginuti remporte le championnat d’Europe de la montagne en 1967. Ces performances s’accompagnent d’une nouvelle version de la Giulia Sprint GTA, avec une dizaine de voitures reprises pour ajouter deux turboscompresseurs afin de transformer la GTA en GTA-SA (comprenez suralimentée).

Environ 500 exemplaires de l’Alfa Giulia Sprint GTA ont été produits entre 1965 et 1969. L’une d’entre elles est présente dans le musée historique d’Alfa Romeo à Arese en Italie.

Publiée le 24/04/2020 dans Actualité constructeur