Cap-Sud Automobiles à Quimper Jeep Alfa Romeo

Cap-Sud Automobiles à Quimper

Retour aux actualités
Prime à la conversion : quels changements depuis le 3 août ?

Prime à la conversion : quels changements depuis le 3 août ?

 

La prime à la conversion a connu de multiples évolutions. Renforcée en juin et en juillet, elle répond à une nouvelle réglementation depuis le lundi 3 août. Découvrez les nouveaux critères d’éligibilités de la prime à la conversion et ses montants.

 

La prime à la conversion durant le mois de juin et mois de juillet

 

La prime à la conversion a été particulièrement sollicitée durant la période du mois de juin et juillet, puisque 200.000 français ont pu en être bénéficiaires afin de financer leur prochain véhicule thermique, hybride ou électrique.

Cette aide nécessite la destruction d’un véhicule ne répondant plus aux normes de pollution, avec une immatriculation datant d’avant le 1er janvier 2006. Le véhicule en question ne devait pas être endommagé. Pour obtenir la prime, le bénéficiaire devait également disposer d’une part de revenu fiscal de référence au maximum de 18.000€, une somme plus importante que d’habitude.

Si l’accès à la prime a été facilité, son montant a également augmenté : jusqu’à 3.000€ pour l’achat d’un véhicule thermique, 5.000€ pour une motorisation hybride rechargeable ou électrique. Pour obtenir cette aide, votre prochain véhicule devait respecter certains critères : un prix toutes taxes comprises inférieur ou égal à 60.000€, l’obligation qu’il ne soit pas endommagé et le conserver pendant 6 mois et 6.000km.

Vous pouviez être bénéficiaire de la prime à la conversion via un achat comptant, mais aussi par le biais de la location longue durée. Dans ce cas, la durée de la location devait être de 2 ans au minimum.

 

Les nouvelles conditions d’obtention de la prime à la conversion et ses montants

 

Depuis le 3 août dernier, la prime à la conversion a été revue. Pour en bénéficier dans le cadre de l’achat d’un véhicule thermique, vous devez avoir une part de revenu fiscal de référence de 13.489 € au maximum. Si vous disposez d’un revenu plus important, la prime à la conversion ne peut vous être délivrée que pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Pour être éligible à la prime à la conversion pour acheter un véhicule thermique, ce dernier doit être de catégorie Crit’Air 1 ou 2, avec des émissions de CO2 inférieures à 137 grammes au kilomètre. La destruction d’un véhicule de Crit’Air de niveau 3 reste imposée.

Le montant de la prime à la conversion est de 1.500 à 3.000€ pour acheter un véhicule thermique et de 2.500 à 5.000€ pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion avec un revenu fiscal de référence supérieur à 13.489€ uniquement dans le cadre de l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Cette nouvelle réglementation au sujet de la prime à la conversion sera en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2020.

 

Est-il possible de cumuler le bonus écologique avec la prime à la conversion ?

 

Le bonus écologique est cumulable avec cette nouvelle version du bonus écologique. Vous pouvez bénéficier d’une aide totale de 12.000€ si vous votre part de revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 13.489€. Avec un revenu supérieur, vous pouvez bénéficier d’une aide totale de 9.500€.

Pour bénéficier du bonus écologique, votre prochain véhicule doit disposer d’émissions de CO2 inférieures ou égales à 50 grammes par kilomètre.

 

Profitez de la prime à la conversion dès aujourd’hui !

 

Rendez-vous dès aujourd’hui en concession pour vérifier votre éligibilité à la prime à la conversion auprès de votre conseiller !

Plus d'informations sur la prime à la conversion sur : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14193.

Publiée le 10/08/2020 dans Notre actualité